Blog

Comment nourrir mon Amstaff (American Staffordshire Terrier) ?

Dégageant une forte impression de puissance, l’Amstaff se démarque par sa musculature marquée et sa force. Ce chien qui ne s’adresse qu’aux maîtres expérimentés n’est pas agressif à l’inverse des idées reçues. Il a tout simplement besoin d’une éducation adaptée. L’animal peut vivre entre 12 et 14 ans à condition d’avoir profité des soins adaptés et surtout, d’une alimentation de qualité. À ce sujet justement, comment nourrir correctement un Amstaff ?

Les règles pour bien nourrir son Amstaff

Au stade de chiot, l’Amstaff doit manger en plus grande quantité que l’adulte. Jusqu’à son sixième mois, il prendra entre trois à quatre repas quotidiennement. Passé le sixième mois, la fréquence peut être réduite à deux. D’ailleurs, il est aussi préférable que le chien adulte continue de manger deux repas, le premier le matin et le second, le soir. Le dosage s’effectuera systématiquement en fonction de l’âge de votre Amstaff, de son poids ainsi que de son mode de vie. Pour lui garantir une meilleure croissance, l’animal aura besoin de toutes sortes de nutriments. À commencer par les protéines. Incontournables pour le développement des organes, des tissus ainsi que des muscles, elles doivent représenter 25% des repas. Leur rôle ? Combattre l’apparition des diverses maladies. Puis, il y a également les glucides qui favorisent la croissance des chiots. On n’oubliera pas de citer les acides gras essentiels qui renforcent le système immunitaire et nerveux, le calcium pour solidifier les os et les diverses vitamines.

Une alimentation maison adaptée

Beaucoup de propriétaires aujourd’hui estiment qu’offrir une alimentation maison à leur chien est un moyen de garantir la qualité de ses repas (voir les recettes sur Le Magazine du Chien). En effet, par sa diversité, elle est saine et s’adapte aux besoins de l’animal. Cependant, elle est impérativement à mettre en place avec un vétérinaire, car il est crucial de ne pas se tromper dans les portions pour éviter les carences ou a contrario, l’obésité. Un bon repas maison devra contenir les protéines (viande rouge ou blanche), les lipides (huile de tournesol ou de maïs), les glucides lents (riz, pâtes ou pain), les fibres (légumes) sans oublier les sels minéraux (céréales et légumes). De temps à autre, l’Amstaff peut aussi consommer un œuf qui substitue à 35g de viande ou 100 g de fromage remplaçant 100 g de viande. À signaler toutefois que ce ne sont pas tous les chiens qui peuvent consommer des produits laitiers à cause des difficultés à digérer le lactose.

Les aliments industriels : lesquels choisir ?

L’Amstaff est un animal très énergique qui a besoin de se dépenser énormément pour être en forme et être heureux. Des promenades longues et régulières lui sont notamment indispensables. Étant donné son caractère très sportif, l’Amstaff doit jouir de tous les nutriments essentiels. Rien de mieux que les croquettes pour lui garantir un équilibre nutritionnel. Cet aliment évite les erreurs quantitatives qui peuvent arriver avec une alimentation maison. Mais bien sûr, pour que le chien soit en bonne santé, veillez à ne choisir que des croquettes premium. Si jamais le chien ne s’hydrate pas correctement, il faudra combiner les aliments secs avec des aliments humides à l’instar des boulettes ou des pâtées en boîte plus appétissantes et aux saveurs variées. Ce mélange contribue à réduire les maladies rénales.

1 commentaire

Poster un commentaire

  • Mon amtaff à d ‘ énorme flatulences. Notre vétérinaire la même déjà mis sous Flagyl et rien ne change!qu elle croquettes conseiller vous